Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Suite au dernier évent, il y a quelques changements
n'hésitez pas à aller voir la chronologie et le contexte !
Si t'aimes le suspens, les surprises et que tu veux un RP en plus,
viens t'inscrire à la loterie RP, nous avons besoin de participants pour lancer les jeux ! ♥
N'hésitez pas à privilégier les groupes autres que Renegade,
ces derniers sont en surnombre par rapport au autres !

Bad time...
Voir le profil de l'utilisateur Mason Marshall
aka Nimble fingers

avatar

Âge : 34 ballais
Genre : Masculin
Occupation : Mécano / Trafiquant de pièces auto-moto pour les Ghoulies
Quartier : Southside

Date d'inscription : 29/05/2018
Messages : 1921
Points : 6387
Avatar : Joseph Gilgun
Crédits : av (c) lux aeterna / si (c) kss


#Mer 29 Aoû - 9:42Message
Bad time...
Mason & Sharon

L’échéance s’approchait. Ce n’était plus une question de jours, mais une question d’heures ! Et bientôt, Mason allait devoir remplir le rôle pour lequel il fut extirpé de prison… N’ayant eus sa place que ‘par défaut’, Mason voyait là, une chance de prouver qu’il pouvait réellement faire partie de cette famille qui lui a ouvert les bras, l’accueillant, lui offrant l’opportunité de recommencer une nouvelle vie… Ou alors, il y voyait une claque, une baffe qui allait lui montrer la véritable nature des Ghoulies, leurs véritables intentions et leur folie meurtrière motivant leur conquête de la ville… Ne sachant pas comment se positionner, Mason était un peu perdu. Il ne dormait déjà pas beaucoup la nuit, mais là, il en dormait pratiquement plus… Ça le bouffait de l’intérieur, tel un rongeur enfermé dans ses tripes et qui se nourrit sans fin…

Ses collègues l’avaient déjà emmené en boite il y a quelques temps, histoire de lui trouver une nana avec qui passer la soirée… Malheureusement, ses ‘potes’ n’ont pas réellement réussi leur coup, le pilote aillant passé une bonne partie de la soirée avec une petite sœur inconnue : Aura. Une amie de Maads, une élève clandestine et assidue de Mason. Il n’avait pas été très à l’aise ce soir-là, se retrouvant coincé dans le Northside, n’ayant pas la permission de s’y trouver, il pouvait tomber sur des sbires de son père à n’importe quel moment et en payer le prix fort… ! Il n’était pas du genre cardiaque, mais il était bien flippé quand même et un peu parano sur les bords… Quoi qu’il en soit, la soirée s’était bien déroulée et s’était bien terminée – pour eux en tout cas – et ce, malgré l’arrivée d’une ambulance, pour embarquer un pauvre gars s’étant péter la clavicule en se battant dehors…

Bref, quoi qu’il en soit, d’autres de ses ‘potes’ – collègues pour être plus exacte – réitèrent l’expérience ce soir. Mais au lieu de sortir en boite, puisqu’ils savent bien que Mason ne ramènera pas de fille, ils prirent la décision de se pointer dans le Southside, dans une boite de striptease. Où – il faut le préciser – les Ghoulies sont un peu les patrons… ! Pour Mason, l’environnement et le contexte devraient déjà le mettre plus à l’aise… Hors que l’invasion approche et la panique augmente progressivement, de façon exponentielle avec le temps… Comme s’il était prisonnier d’une avalanche de panique qui – dans sa chute – détruit tout sur son passage. Et plus elle descend, plus elle accélère et plus le stresse monte…

Mason est là. Sur le parking, en train de fumer sa clope en attendant ses ‘potes’ – collègues. Planté à côté de sa bécane comme un poireau, il commence à faire les cent pas… Désireux de plus en plus de se barrer et de rentrer dans son mobile home qui – heureusement – n’est pas si loin que ça ! Il fait noir, il fait quand même froid, et lui il est là, à attendre sagement…
Une fois arrivés, ils entrèrent dans la boite de striptease. Passant devant un sorteur à la chevalière monstrueuse, qui avait observé Mason jusqu’à présent, avec un air interrogatif. Il se demandait bien ce qu’il fichait ici et avec ces gens-là ! Il savait qu’il était un Ghoulie et qu’il pouvait venir quand il voulait mais… avec une si médiocre compagnie ?!... Bref.

Ils s’installèrent à une table de 4 et une serveuse en tenue sexy, avec un cobra tatoué sur la cuisse et une sucette en bouche – sans doute pour aguicher les clients – , vint chercher leur commande. Les collègues étaient chauds. Trop chaud peut-être ! Ils attendaient impatiemment qu’une fille vienne leur proposer ses services… ! Mason commanda une bière pour tout le monde et paya sa tournée. Un petit moment après, 2 ou 3 filles vinrent sur la piste pour danser et se déshabiller en rythme. Et dire que Mason avait été friand de ce genre de spectacle à sa première libération… Et dire qu’il était même du genre à payer ces filles pour des extras ! … La clope au bec, Mason était en train de penser à l’invasion. La clope au bec, Mason regardait ces filles, sans vraiment les regarder…
(c) kss



http://godhatesus.forumactif.com/t160-nimble-fingers-mm#1650http://godhatesus.forumactif.com/t166-nimble-fingers#1706
Voir le profil de l'utilisateur Sharon McKinley
Admin ❧ Dance for Daddy

avatar
Âge : 24 ans
Genre : Féminin
Occupation : Etudiante le jour, strip-teaseuse la nuit
Quartier : Northside

Date d'inscription : 27/08/2018
Messages : 246
Points : 713
Avatar : Elizabeth Gillies
Multicomptes : Sweet Pea & Maads DiBenedetto
Crédits : H0neyy (ava) ; 2981 12289 0 (sign)

#Ven 28 Sep - 20:57Message
Bad Time...Mason & SharonCes derniers temps, les Southsiders qui emplissent le club semblent surexcités, monté sur ressort. Je regrette l'époque durant laquelle les clients n'étaient pas ces mecs sales, pour la plupart à la botte de ce chef de gang bizarre et glauque… Depuis ce bouleversement à Riverdale, je suis bien moins à l'aise dans mon travail, je sens la menace approcher sans savoir ce qui va me tomber sur le coin du nez ou quand. Certes, j'ai de vagues idées de ce qu'on pourrait faire pour me nuir mais je sais bien que l'imprévu pourrait arriver, une chose à laquelle je n'aurais jamais pensé… Ou bien, je ne pourrais simplement pas savoir laquelle des éventualités qui me sont venues en tête arrivera. Je sais juste que quelque chose pourrait arriver. Comme quand on entend une abeille bourdonner et qu'on sait parfaitement que la piqûre pourrait survenir à un moment donné sans savoir où ni à quel moment précis. Je me sens apeurée et menacée à chaque instant et pourtant, je ne peux fuir. Je serais bien mieux sur mon canapé à regarder des émissions de quizz de culture générale à la télévision en dégustant des sushis plutôt qu'ici… Mais l'un des membres de la troupe de voyous m'a bien fait comprendre qu'il sait bien qui je suis et que si je désertais, ça me coûterait cher. Et bien évidemment, je ne souhaite absolument pas que qui que ce soit apprenne ma petite histoire de double-vie, donc j'obéis, évidemment. Je viens à reculons, mais je viens.

Dans les vestiaires, je fouille dans mon armoire pour attraper ma tenue du soir, je me change, me maquille, me coiffe. Sincèrement, ce soir je ne le sens pas et je pense que ça se voit parfaitement sur mon visage. J'en ai eu la preuve lorsque je sors enfin de la loge et que je me fais ronchonner dessus par la manager - avec ses cheveux qui ressemblent à un arbuste, à sa place, je préfèrerais largement être chauve - qui me dit de faire meilleure figure parce qu'on a une somme à atteindre pour le soir et que j'avais intérêt à ne pas tout foirer. J'ai soupiré et ai tenté de faire en sorte de ne plus tirer l'expression de quelqu'un qui vient de goûter du pamplemousse pour la toute première fois de sa vie. Le coeur n'y est absolument pas, mais… Il faut bien mettre du piment dans la vie ces mecs, puisqu'apparemment se masturber dans une chaussette en matant un poster cochon ne leur suffit pas.

Je regarde pendant un instant les alentours pour voir si le latino au crâne rasé est dans le coin mais je ne le vois pas. J'admets être… Déçue. Le savoir dans les alentours a quelque chose de sécurisant mais, certes. On m'indique une table où des types sont installés, je m'y présente sous le nom de Ruby Valentine et je leur propose mes services. Ils ont l'air particulièrement enthousiastes. Du moins… Tous sauf un qui a l'air absolument pas ravi d'être ici. Je suis certaine qu'il serait tout comme moi bien plus partant pour une soirée sushis, mais malheureusement, on ne peut pas avoir tout ce qu'on veut. Je monte sur la plateforme et je fais de mon mieux pour faire bonne figure et me bouger sur la musique de façon la plus sexy possible. Je m'effeuille sous leurs yeux, accepte les pourboires glissés sous l'élastique de mes sous-vêtements. Je reste attentive à eux, je guette leurs réactions.
Ma petite danse terminée, je descends et je commence à m'éloigner en récupérant les billets pour pouvoir aller les donner à la manager.
©️ 2981 12289 0 ❧ 625 mots ❧ NP : Changes - DeJ Loaf



I'm warming up to meet the devil in you tonight
http://godhatesus.forumactif.com/t395-sharon-maybe-i-m-too-good-for-you-or-maybe-you-don-t-know-me-cos-you-know-nada#5662
Voir le profil de l'utilisateur Mason Marshall
aka Nimble fingers

avatar

Âge : 34 ballais
Genre : Masculin
Occupation : Mécano / Trafiquant de pièces auto-moto pour les Ghoulies
Quartier : Southside

Date d'inscription : 29/05/2018
Messages : 1921
Points : 6387
Avatar : Joseph Gilgun
Crédits : av (c) lux aeterna / si (c) kss


#Sam 20 Oct - 16:13Message
Perdu dans ses pensées qui le menèrent vers cette prochaine attaque, Mason ne remarqua même pas le monde autour de lui. Ou plutôt, il était en train de le nier, essayant de s’isoler, s’enterrant dans un trou, comme pour hiberner. Il pensait encore et encore à tous les scénarios possibles. Aux potentiels blessés qu’il pouvait y avoir. Aux potentiels gens qu’il ne devait pas croiser… Bref, ça tourne dans sa tête. Une petite vague d’applaudissements vint mettre un terme au spectacle privé, que même le pilote n’entendit guère. C’était au point même qu’un de ses collègues lui donna un coup de coude, histoire de le réveiller un peu. Ce n’était pas un grognement, mais presque. Visiblement, on lui reprocha d’avoir raté tout le spectacle privé de la fameuse ‘Ruby Valentine’. Et par conséquent, on lui montra qu’elle était en train de se faire engueuler par son mac, qui n’était pas très content de ses recettes… Mason culpabilisa quelque peu, et il se leva. Voulant jouer les héros, ou presque, il ne voulait pas que la jeune femme ait des ennuis à cause de lui. C’est pourquoi, arrivé à leur hauteur, il regarda en coin ce manageur aux cheveux en pétard – ridicule – et, s’adressant à Ruby, il lui dit en lui tendant sept billets de 10  dollars, qui serviraient de prétexte pour éviter une énième prise de bec :

« Excuse-moi. J’ai été distrait pendant ton show… Tiens. »

Dit-il, condescendant. Le manager s’empressa de rapidement prendre les billets de ses mains. Puis, il fit remarquer au pilote, qu’il était fortement déconseillé de fumer à l’intérieur… Histoire d’éviter de blesser l’une de ses filles. Mason aurait été du genre à se laisser enfoncer et à repartir d’où il était venu, sans répondre. Mais là, il n’était pas vraiment d’humeur à se laisser marcher sur les pieds. D’autant plus que le manageur, n’avait pas à lui parler de cette façon. Au lieu de prendre la thune et de se taire, il avait préféré enfoncer le clou. De ce fait, il lui répondit sèchement qu’il devrait avoir plus peur des incendies intentionnels, que des petites blessures sur les nanas qu’il traite comme son gagne-pain. Sans elles, il ne serait rien. Clairement. Donc, avant de passer pour un pyromane, il leur indiqua qu’il allait faire une petite pause pour prendre l’air et terminer tranquillement sa cigarette et sa bière… Virage devant sa table, il commanda une autre bière pour sortir. Les gars avec lui comprirent rapidement que – vu sa tête – il ne valait mieux pas lui demander où il allait et pourquoi. Déjà qu’il était entrainé ici par la peau du slip, contre sa volonté profonde, il se réservait le droit de prendre l’air quand il le souhaitait…

Pauvre type… Mason faisait partie des Ghoulies. Enfin, presque entièrement. S’il voulait, il pouvait lui faire comprendre qu’il risquait des problèmes mais, évidemment, il se doutait qu’il était en bon terme avec eux, puisqu’ils devaient certainement composer la majorité de sa clientèle… Mais bon. Ça ne lui empêchait pas de cultiver l’envie de lui fracasser la tronche, histoire de passer ses nerfs, mais le pauvre gars, il n’en pouvait rien…
Dehors, appuyé contre le mur, le pilote fumait sa sèche seul, contemplant son verre de bière, incurvé. Il était mieux à l’extérieur. Loin de ce bruit, ce cette musique, de ces corps marchandés… Il n’avait pas la conscience tranquille. Il n’était pas dans l’état d’esprit du lieu et apparemment, vu le visage de Ruby, elle ne l’était pas non plus. Bien qu’il mette ça sur le dos de la relation et de l’échange qu’elle avait eu avec son mac, il ne se doutait pas un instant de qui se cachait derrière frimousse. Non. Il en était loin !
(c) kss



http://godhatesus.forumactif.com/t160-nimble-fingers-mm#1650http://godhatesus.forumactif.com/t166-nimble-fingers#1706
Contenu sponsorisé

#Message
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» All Time Low
Bad time...
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Design par 2981 12289 0 | Codages par 2981 12289 0 et YOU_COMPLETE_MESS