Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Suite au dernier évent, il y a quelques changements
n'hésitez pas à aller voir la chronologie et le contexte !
Si t'aimes le suspens, les surprises et que tu veux un RP en plus,
viens t'inscrire à la loterie RP, nous avons besoin de participants pour lancer les jeux ! ♥
N'hésitez pas à privilégier les groupes autres que Renegade,
ces derniers sont en surnombre par rapport au autres !

Wont you please please help me ¤ ft. FP Jones
Voir le profil de l'utilisateur Jellybean Jones
Modo ¤ 100% sugar

avatar

Âge : 13 ans
Genre : Féminin
Occupation : Collégienne
Quartier : Southside

Date d'inscription : 11/05/2018
Messages : 218
Points : 558
Avatar : Lola Flanery
Crédits : Avatar : Blondie / signa : 2981 12289 0 ♥

Ma Présa ¤ Mes liens & RPs
#Mer 17 Oct - 21:41Message
Wont you please please help meOn est lundi matin et la motivation n'est pas au rendez-vous. Je n'ai pas envie de sortir de mon lit. Cette nuit, j'ai encore fait un cauchemar... Cela ne m'était pas arrivé depuis l'enfance et je déteste cette sensation de peur qui s'est emparé de moi depuis la semaine passée. J'sais bien que c'est normal après ce qui s'est passé chez Pops mais je n'arrive pas à m'ôter ça de la tête. Je revois encore le visage rassurant de Claire qui me dit que l'on doit sortir du Dinner, sa main qui m'attrape pour sortir de sous la table et ce coup de feu... Rien que d'y penser j'en ai les larmes qui me monte aux yeux. Il m'a fallu deux jours avant de sortir de ma torpeur, deux jours avant de réaliser que ma protectrice s'était fait tiré dessus sous ms yeux. Je l'avais vu tomber à terre, son sang éclaboussant mes vêtements, ma peau. J'étais tout près... Cette nuit, c'était Jughead qui était venu en courant dans ma chambre lorsqu'il m'avait entendu crier. Ça avait dû réveiller la moitié du parc de mobile-home à coup sûr mais j'contrôle pas mes rêves moi !

Je déteste ces monstres qui nous ont attaqué, je ne comprends pas ce qui s'est passé mais ce que je comprends à présent, c'est le comportement de mon père qui ne voulait pas me voir traîner dehors toute seule. Les Ghoulies gagnaient du terrain, j'avais entendu une conversation entre les deux hommes Jones à ce sujet. Leur gang  de serpent devait protéger les nôtres apparemment, un truc du genre j'ai pas bien capté. En tout cas, Jug est resté avec moi le reste de la nuit pour me rassurer et me raconter des histoires pour que je puisse me rendormir. C'est vraiment le meilleur frère de l'univers ! Malgré la situation complexe, je suis heureuse d'être là, près de lui et de mon père.
D'ailleurs, papa est venu me voir pour me dire de m'habiller. Il m'a inscrit au collège quand il a compris que je ne repartirais pas à Toledo pour tout l'or du monde et une fois la colère de ma mère passée, il avait dû lui promettre de prendre soin de moi et de ne pas me faire perdre mon année. Mais perso, là j'ai pas spécialement envie d'aller en cours...

J'me lève et sors de mon lit. J'essaie de faire un effort mais le cœur n'y est pas. Je sais que si je ne vais pas en classe, je risque de voir ma mère me tomber dessus.
Me brossant les cheveux distraitement, je me fait deux tresses avant de passer mon bonnet sur ma tête. J'trouve que j'ai l'air cool avec le vieux bonnet de mon frère et j'en ai pris grand soin depuis toutes ces années. Puis, une fois habillée, je me rends dans la cuisine. Ça aurait pu paraître normal si je n'avais pas entendu un bruit de pétard dehors. Ça pouvait être simplement une moto qui démarre et c'est fort probable, mais j'ai l'impression d'entendre un coup de feu et pousse un cri aigu en sursautant. « Papa !? … Papa ?? » hélais-je en me précipitant à la cuisine. Ouf ! Il est là en train de préparer le petit déjeuner et je me jette dans ses bras en tentant de retenir mes larmes. « Papa... Je... Tu peux pas m'faire un mot pour l'école ? J'te jure que c'est la dernière fois ! » balbutiais-je en levant des yeux implorants vers lui. Il ne pouvait pas me résister quand même !?
©️ 2981 12289 0



There is nothing like family
even a dysfunctional one
Voir le profil de l'utilisateur Fp Jones
Another Brick in the Wall

avatar
En ligne

Âge : La quarantaine
Genre : Masculin
Occupation : Serveur chez Pop, mais surtout leader des Southside Serpents
Quartier : Southside

Date d'inscription : 14/10/2018
Messages : 231
Points : 535
Avatar : Skeet Ulrich
Crédits : 2981 12289 0 [ Signature ]



Here's the thing about snakes. You don't step on them, they got no reason to bite.


#Jeu 18 Oct - 3:14Message
Wont you please please help meJellybean x FPMon quotidien avait bien changé lorsque Jughead était revenu vivre avec moi, mais encore plus aujourd’hui. Ma petite fille avait décidé de ne plus partir, bien entendu, elle ressemblait à son père. Lorsqu’elle avait décidé quelque chose, il était impossible de lui faire changer d’avis. En comprenant cela, j’avais décidé de l’inscrire au collège, après avoir subi la colère de sa mère et lui avoir promis de prendre soin d’elle et ne pas lui faire perdre son année. Même si j’étais heureux qu’elle soit avec nous, je n’étais pas rassuré. Pour dire la vérité, je l’aurais préféré loin de cette ville, surtout avec cette situation. Les événements de la semaine passée n’avaient qu’amplifier mon angoisse, je ne pouvais que remercier claire puisque grâce à elle, ma princesse allait bien. J’étais inquiet pour la sécurité de Jug, mais aujourd’hui, je devais m’assurer de la sécurité de Jellybean, également. Je ne pouvais même pas imaginer perdre l’un de mes trésors, c’était juste hors de question. Je me sentais d’ailleurs assez coupable à propos de l’attaque, JB avait été visée et je n’avais pas été là pour la protéger. Son propre père avait été incompétent au moment où elle avait le plus besoin de moi, c’était horrible. Je devais savoir qui était ce tireur et surtout pourquoi il visait mes enfants.

Je laissais échapper un soupir, alors que je me levais. Je m’habillais rapidement, puis je me dirigeais vers les chambres en passant une main dans mes cheveux. Bien entendu, depuis le retour de ma fille, j’avais pris le canapé, tandis que je lui avais laissé la chambre. Je venais doucement ouvrir la porte, afin de la réveiller. Je lui avais demandé de se préparer, il était l’heure que je l’emmène en cours. Après cela, je me dirigeais vers la cuisine, pour lui préparer un bon petit déjeuné. Depuis l’accident, elle faisait des cauchemars. C’était logique, étant donné le choc qu’elle avait subie. Avec jughead on essayait d’être présent pour elle, mais l’entendre crier la nuit me déchirait le cœur. Je ne pouvais que m’en vouloir encore plus et intensifier ma recherche pour trouver le tireur. Je ne devais pas oublier les ghoullies et préparer un plan de défense pour éviter une autre situation comme celle-ci. Je commençais à me demander, comment je pouvais l’aider. Je n’étais pas accoutumé avec cela, il est vrai que je pouvais demander de l’aide à Alice. À la seule pensée de devoir quelque chose à cette journaliste opportuniste complètement folle, me faisais soupirer. Cependant, je sortais assez rapidement de mes pensées quand j’entendais un cri aigu que je reconnaissais directement. Avant que je puisse dire un mot ou courir vers elle, je voyais Jellybean bondir dans mes bras, les larmes aux yeux. Je ne comprenais pas directement, avant d’entendre les bruits d’une moto qui avait du mal à démarrer. Ceci avait sans doute rappelé de mauvais souvenirs, je venais doucement l’entourer de mes bras pour la serrer afin de la rassurer.

« Papa... Je... Tu peux pas m'faire un mot pour l'école ? J'te jure que c'est la dernière fois ! »

Mon regard toujours posé sur elle, je finissais par me baisser pour être à son niveau. Une de mes mains venait doucement caresser ses cheveux, j’essayais de la rassurer. Un petit sourire au visage, je prenais finalement la parole d’un ton bienveillant.

« Jellybean, tu as déjà loupé 2 fois cette semaine. Tu es une Jones, tu es forte. Tu sais que ta mère risquerait de venir te chercher, si tu n’as pas de bonnes notes hein ? »

Je restais accroupi, mon regard de père poule toujours sur ma princesse. Après quelques secondes, je laissais échapper un rire. Bon, elle ne loupait pas tout le temps et depuis son arrivée, elle s’en sortait bien à l’école. J’étais même étonné, après l'accident, je pensais qu’elle louperait bien plus souvent. Au contraire, elle était réellement une Jones, elle était forte et essayait de surpasser ses peurs. J’étais vraiment fière de ma petite fille, puisqu’on était vendredi, je pouvais bien lui permettre d’avoir un plus long week-end pour une fois.  

« Bon, seulement aujourd’hui alors. Papa doit travailler, si tu veux, tu peux venir au dinner. Sinon, je te dépose au Whyte Wyrm, les serpents veilleront sur toi, le temps que je finisse de travailler. »

Heureusement, que les serpents veillaient sur elle, quand je ne le pouvais pas. Depuis l’attaque, je leur avais demandé de garder un œil sur Jughead et Jellybean. Certains pouvaient penser que j’étais un peu trop protecteur, mais, je ne pouvais pas me permettre de faire les mêmes erreurs. Surtout, que cette fois, je risquais de perdre deux parties de mon cœur.
©️  YOU_COMPLETE_MESS



DO YOU REMEMBER, FP ? IN HIGH SCHOOL ?
YEAH, I REMEMBER ALICE BUT...
http://godhatesus.forumactif.com/t524-l-arrivee-du-leader-des-southside-serpents-terminee?nid=9#9192http://godhatesus.forumactif.com/t525-fp-le-leader-des-southside-serpents
Voir le profil de l'utilisateur Jellybean Jones
Modo ¤ 100% sugar

avatar

Âge : 13 ans
Genre : Féminin
Occupation : Collégienne
Quartier : Southside

Date d'inscription : 11/05/2018
Messages : 218
Points : 558
Avatar : Lola Flanery
Crédits : Avatar : Blondie / signa : 2981 12289 0 ♥

Ma Présa ¤ Mes liens & RPs
#Dim 11 Nov - 1:43Message
Wont you please please help meJ'sais bien que c'est débile d'avoir aussi peur pour rien, mais j'y pouvais rien. Toutes les nuits, je revoyais cette journée horrible, les gens passant du rire aux larmes. J'avais perdu de vue mon frère, il m'avait confié à une connaissance et au final, celle-ci était dans un triste état... Sans Claire, je n'sais pas ce qui se serait passé. J'aurais peut-être été la victime, ou je me serais fait attraper par les Ghoulies parce que je n'aurais pas su me cacher comme il faut. Tout aurait pu être différent mais quelqu'un se serait quand même fait tirer dessus, j'en suis sûre... Parce que ces types étaient venu pour faire du mal à notre ville. Je n'avais jamais connu ce genre de situation, que ce soit ici ou à Toledo et je me sentais vraiment inutile. Encore plus avec mes crises de larmes et mes peurs incontrôlées.

Et une fois de plus, j'avais fait un mauvais rêve dans la nuit, suscitant l'inquiétude de mon frère qui était venu me rassurer. L était resté jusqu'à ce que je m'endorme mais je l'avais entendu sortir pour parler à notre père avant de retourner dans sa chambre. Tous les deux faisaient tout pour que je me sente bien et que j'évite de croiser le danger, mais il régnait partout à Riverdale... Et même lorsqu'une vieille moto rechigne à démarrer, je pense à un coup de feu et finit dans les bras de mon père en hurlant son nom. Heureusement qu'il était encore là. Je ne voulais pas le quitter, j'avais horreur qu'il parte travailler. Alors quand je savais qu'il restait à la maison ou que Jug et ses amis avaient un cours en moins, je demandais à ne pas aller au collège.
Cette fois encore, mon papa me rappela que j'avais déjà manqué les cours et que ma mère pourrait trouver à redire si jamais mes notes baissaient. Je fis la moue en relevant les yeux vers lui qui s'était agenouillé pour me faire face. Les traits de mon père étaient fatigués, mêlé d'inquiétude. Il dormait sur le canapé, ce qui ne devait pas l'aider vraiment à se reposer qui plus est. Je m'en voulais un peu... Mais j'aime tellement être là, avec lui, avec Jughead. Lorsqu'il me caresse les cheveux, je me sens en sécurité. J'acquiesce doucement pour répondre à sa question concernant ma mère, mais mes yeux l'implorent de me passer ce caprice.

Au bout de quelques minutes, papa finit par céder. Je sais que ce n'est pas bien de lui faire mes yeux de merlan frit pour qu'il succombe, mais je désire vraiment éviter de sortir. Je ne parviens pas à me concentrer en cours et en plus, mes camarades me trouvent déjà bizarre parce que je suis une Jones, alors quand on rajoute le fait que j'ai failli me faire tirer dessus et que j'ai assisté à une scène digne d'un film de guerre, c'est insupportable ! Ils me posent trop de questions pour savoir ce que j'ai vu, si ça faisait peur, etc etc. j'ai horreur d'être une bête de foire comme ça. Je vaux mieux que ça et j'aimerais briller par mes notes qui ont toujours été plutôt bonnes.

« Papa doit travailler, si tu veux, tu peux venir au dinner. Sinon, je te dépose au Whyte Wyrm, les serpents veilleront sur toi, le temps que je finisse de travailler. » me dit mon père en me laissant le choix entre le Dinner où sont arrivés tous les malheurs et le QG du gang de bikers de mon père avec ces types qui semblent louches mais qui sont franchement top ! Je les aime bien les Serpents, y sont plutôt cool et y'en a même qui connaissent les chansons des Pink Floyd ! Ils font peur aux gens j'ai entendu dire et certains de mon collège me regardent d'un sale œil pour être la fille de FP Jones. Oui mon papa à fait des conneries, il a fait de la prison, il se bat et il buvait beaucoup, mais c'est le meilleur père du monde et j'laisserais personne dire le contraire. « Merci papa ! » dis-je en passant mes bras autour de sa nuque. Je lui embrasse la joue tendrement. « Si tu m'emmènes chez les serpents, tu pourras me ramener à manger ? J'préfère les frites de Pop's et comme toi t'es fort, t'a pas peur d'y aller... »

J'aime traîner au Chyte Wym, y'a toujours des gens qui bossent pas ou des étudiants qui sèchent les cours. J'adore cette ambiance de rebelle, j'ai l'impression que c'est la famille. Tout le monde s'occupe bien de moi, encore plus depuis la semaine passée... J'pourrais peut-être croiser mon frère et ses copains. Oh j'pourrais demander à Toni de venir manger avec moi même ! Tant d'idées me viennent en tête ! « J'te promets que lundi j'irais en cours. » finis-je par dire à mon père histoire de lui montrer que j'étais une battante. La nuit dernière n'avait pas été terrible, mais je comptais bien me changer les idées. Je voulais passer un peu de temps avec mon père avant qu'il doive partir travailler. Un petit déjeuner ensemble avant de partir était une bonne idée. Il faudrait aussi que je passe un coup de fil à maman dans le weekend, j'avais peur de lui parler et de devoir lui raconter des mensonges pour ne pas qu'elle s'inquiète...  Elle me traînerait par les cheveux pour me faire rentrer à Toledo... Pfff..
©️ 2981 12289 0



There is nothing like family
even a dysfunctional one
Contenu sponsorisé

#Message
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rèl kay Makorèl: sanble nou gen boat people ki peri nan Boyton
» Ayisyen mennen RESTAVEK Ozetazini, ala de wont mezanmi !!!!!
» 05. You wont get no sleep tonight ! ~
» MEN SE ETRANJE KAP FE TWALETT KANDIDATS: MWEN WONT POU MARC ET CONSORS
» Nou pa wont ?
Wont you please please help me ¤ ft. FP Jones
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Design par 2981 12289 0 | Codages par 2981 12289 0 et YOU_COMPLETE_MESS