Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Ce mois, vous pouvez voir de nouvelles animations pour le mois de Noël dans la catégorie temporaire
et n'hésitez pas à aller voir le marché de noel !
Si t'aimes le suspens, les surprises et que tu veux un RP en plus,
viens t'inscrire à la loterie RP, nous avons besoin de participants pour lancer les jeux ! ♥
N'hésitez pas à privilégier le groupe Shepherd of Fire,
ces derniers sont en sous-nombre par rapport aux autres !

Business track
Voir le profil de l'utilisateur Mason Marshall
aka Nimble fingers

avatar

Âge : 34 ballais
Genre : Masculin
Occupation : Mécano / Trafiquant de pièces auto-moto pour les Ghoulies
Quartier : Southside

Date d'inscription : 29/05/2018
Messages : 2199
Points : 8005
Avatar : Joseph Gilgun
Crédits : av (c) 2981 12289 0 / si (c) kss


#Sam 24 Nov 2018 - 12:02Message
Business track
Mason & Rosalyn

Cause désespérée… Menace de cette vipère aux serres qui se referment lentement sur l’avenir du pilote, ne lui laissant plus entrevoir cette rédemption et la reconstruction d’une nouvelle vie. Fondations menacées, par la langue cette sorcière détentrice de la vérité. Prisonnier d’une nouvelle sorte de cage, menace faite de divulguer sa véritable identité à la ville entière, s’il n’achète pas son silence par quelques billets salement gagnés et l’arrêt de toutes activités douteuses… S’il arrête le trafic, son géniteur le renvoie en prison. Si son identité venait à être révélée aux yeux de tous, son géniteur le renvoie en prison… Dilemme aux effluves de pourritures et au venin mortel ! Lui, qu’on a extirpé de derrière les barreaux expressément pour reprendre ce job, il est sa raison de vivre, il est le point de son nouveau départ. Fondation menacée à présent, ne lui laissant guère le choix du point d’arrivée… Quoi qu’il fasse, il risque de retourner en prison.

Solution unique à ses yeux, maintenir le trafic en le rendant d’avantage transparent et intraçable ! Alice Cooper ne devra jamais découvrir ce dernier… C’est pourquoi, Mason doit apprendre à déléguer certaines tâches, afin qu'on ne l’identifie plus à la tête de ce marché noir… Paternel au courant de la menace de cette vipère, il lui aura conseillé de s’effacer en cherchant un moyen de pression contre elle, pour arrêter ce chantage. De son côté, le Daron entamera également une quête secrète de vérité, afin de couper la tête de ce serpent. En attendant, multipliant les boulots et réduisant son sommeil, sa sueur lui permet de payer les rançons régulières, afin de nourrir le silence de cette vipère !

Se tournant vers sa nouvelle famille, celle qui l’aura accueilli par héritage et dont quelques membres rares connaissent la réelle identité du pilote, il demande des conseils et des renseignements quant à des petites mains pour fluidifier son trafic. Prétextant un désir d’extension tout en voulant étouffer la menace de l’identification du marché – couvrant la menace d’Alice – le pilote gagne des noms. Larbin de choix dont l’argent est la motivation première, Puck, s’avère être en tête de liste. Réputation précédant la jeune fille, Mason se renseigne quelque peu sur elle… Droguée mais efficace lorsque les dollars sont allongés, elle ne se mêle de rien et sait rester discrète quand il le faut. Un point sur sa situation donné, Mason se rend alors chez elle, afin de lui proposer ce travail…

Il est tard. Mason aura bossé jusque 23h, histoire de graisser ses revenus, afin de fournir l’enveloppe de la rançon. Mille dollars une semaine sur deux. Chaque jour de retard, verra augmenter la somme, sans espoir de rétroaction. Intérêt de rassembler cette somme régulièrement, afin d’éviter cette surenchère… Somme déjà saignante.

Quelques pailles de jingle-jangle sont courtoisement cachées dans la poche intérieure du trafiquant. La clope au bec, une barbe de quelques jours, les cheveux en pétard, le pantalon couvert de trous et de tâche d’huile, son unique veste en cuir foncé vierge de tout symbole, une écharpe grise en laine, le protégeant du froid mordant de la nuit, les traditionnelles santiags qui témoignent de son côté texan, les ongles noircis de crasse, le Nimble Fingers se pointe à la porte de cette demeure peu accueillante… Il frappe à la porte. Une jeune fille blonde, apparait dans l’encadrement.

« C’toi Puck ? »

Fumée de cigarette soufflée en même temps, confondues avec la vapeur de son souffle, marquée par le froid. Cerné, le pilote doit faire un peu peur à voir. Néanmoins, il est là pour parler affaire. Visage légèrement familier de la jeune fille qu’il aura sans doute croisé une ou deux fois, sans pour autant avoir été marqué. Ils sont encore nombreux les membres Ghoulies qu’il n’a pas encore rencontré… Cet effet lui sera familier pendant un certain temps.
(c) kss






http://godhatesus.forumactif.com/t160-nimble-fingers-mm#1650http://godhatesus.forumactif.com/t166-nimble-fingers#1706
Voir le profil de l'utilisateur Rosalyn Puckett
Do I Wanna Know ?

avatar

Âge : 17 ans
Genre : Féminin
Occupation : Larbin pour le gang des Ghoulies.
Quartier : Southside

Date d'inscription : 20/11/2018
Messages : 39
Points : 137
Avatar : Lily-Rose Depp
#Dim 25 Nov 2018 - 18:40Message
Business trackUsed to play pretend, used to play pretend, bunny ; We used to play pretend, wake up, you need the money ; Used to play pretend, used to play pretend, bunny ; We used to play pretend, wake up, you need the money.De toutes les saisons confondues, Rosalyn Puckett affectionnait tout particulièrement l'hiver. Un petit gabarit étonnamment résistant aux poussées glaciales et aux carences en vitamine D. Les  sombres allées enneigées et les rues de la ville littéralement congelées n'étaient pas une contrariété à ses yeux. De manière épisodique, les chutes de flocons blancs dissimulaient les inégalités du Southside et recouvraient le dépérissement de ces quartiers. Mieux encore, les flots de poudre blanche contribuait à étouffer les avantages de tous les privilégiés du nord de la ville. Ainsi, les pelouses parfaitement taillées des fortunés de Riverdale cessaient de narguer les terrains dégueulasses du Southside. Une petite réjouissance au beau milieu de trou à rats. Par conséquent, Puck continuait d'errer à longueur de journée dans les quartiers du Southside.

Peu frileuse, elle superposait néanmoins une multitude de couches de vêtements pour se protéger du froid. Ce matin-même, Puck enfilait encore deux paires de chaussettes, l'une par dessus l'autre.  La journée avait été particulièrement pénible, passée dans les sous-sols de la Maison des Morts, le repère des Ghoulies. Contactée aux aurores, elle avait participé à l'inventaire et aux préparatifs des grosses commandes de Jingle Jangle pour le mois de décembre. Une véritable torture pour la jeune droguée qui s'était montrée plus que résistante jusqu'à la fin de son travail. En récompense, elle était repartie avec ce qu'elle désirait le plus au monde : des petites pailles de mort.

Aussitôt hors des locaux des Ghoulies, elle agita l'une d'elles au dessus de sa bouche et déposa la fine poudre au fond de sa gorge. Regain d'énergie instantané, elle fonça chez son ami de toujours, Gautier, et lui offrit à lui aussi une dose de Jingle Jangle. Quelques heures de franche rigolade plus tard, elle entreprit de rentrer chez elle, gentiment poussée à la porte par l'adolescent. Il ne souhaitait être surpris par sa mère, à moitié défoncé dans sa piaule et en compagnie d'une amie aussi bruyante. Les idées rafraîchies par la chute des températures extérieures ainsi que la tombée de la nuit, la jeune femme courut jusqu'à chez elle et retrouva sans grande surprise sa mère écroulée sur le canapé. Il était vingt-deux heures, et la bouteille de rhum blanc était presque vide.

La blondinette soupira longuement puis attrapa une vieille casserole rouillée pour y verser le fond du contenu de la bouteille laissée à l'abandon. Machinalement, elle craqua une allumette et déclencha l'un des feux de la vieille gazinière. La jeune femme fit volte-face et se munit d'un œuf qui traînait sur le plan de travail. Au dessus de l'évier sale, elle entreprit de séparer le blanc du jaune et incorpora ce dernier à la casserole. Puck s'empressa d'y ajouter le lait, le sucre en poudre ainsi que quelques pincées de cannelle. Si l'adolescente appréciait l'hiver, ce qu'elle appréciait par dessus tout, c'était le lait de poule.

Confortablement installée à la table de la cuisine, elle dégustait sa boisson chaude, profitant de la fumée pour se réchauffer le bout du nez. Les effets les plus marquants de la drogue s'étaient lentement dissipés. Ses idées demeuraient plutôt claires à présent. Suffisamment pour entendre distinctement frapper à la porte. Elle se précipita jusqu'à celle-ci en sautillant, elle s'imaginait déjà la bonne surprise d'être conviée à une nouvelle soirée déjantée.

« C'toi Puck ? »

L'adolescente bégaya quelques instants, fixant l'homme de ses grands yeux sombres. Elle secoua la tête de bas en haut afin d’acquiescer, et lui signifia d'entrer chez elle d'un geste maladroit. À priori, il s'agissait d'un membre des Ghoulies, elle avait déjà aperçu ce bonhomme avec des têtes connues du gang. Ils passèrent rapidement par le salon avant de rejoindre la cuisine, seule pièce chauffée de la piteuse habitation :

« Elle a trop bu, elle ne ne réveillera pas. » précisa l'adolescente, parfaitement consciente que sa mère n'allait pas passer inaperçue.

De toute évidence, la prise de Jingle Jangle favorisait l'attitude confiante, voire entreprenante de Puck. Elle remplit un grand verre de lait de poule à son invité et lui tendit, un fin sourire sur le bout des lèvres : « Lait de poule » annonça-t-elle d'une toute petite voix, toute en simplicité. Elle en profita pour observer l'homme plus en détails. Elle fronça les sourcils, regrettant les effets désinhibiteurs de la drogue. L'inconnu était dans un sale état et la blondinette n'osa pas le questionner à ce sujet. Mâchoires crispées, elle s'efforça de faire la discussion, et ce le moins naturellement du monde :

« Je ne me mêle pas des histoires de gangs, je ne sais pas grand chose, vous savez. » se justifia peu subtilement Puck.
©️ 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur Mason Marshall
aka Nimble fingers

avatar

Âge : 34 ballais
Genre : Masculin
Occupation : Mécano / Trafiquant de pièces auto-moto pour les Ghoulies
Quartier : Southside

Date d'inscription : 29/05/2018
Messages : 2199
Points : 8005
Avatar : Joseph Gilgun
Crédits : av (c) 2981 12289 0 / si (c) kss


#Lun 26 Nov 2018 - 17:20Message
Business track
Mason & Rosalyn

Surprise provocatrice de bégayement. Visage trahissant quelques bribes de déception quant à la personne qui se trouve devant sa porte. Une autre identité était apparemment attendue, ou tout du moins soupçonnée… Acquiescement. Elle confirme d’un geste mécanique de la tête, qu’elle est celle qui porte ce surnom et qu’elle est bel et bien celle qui cherche. Ne connaissant pas encore les raisons de sa présence, la jeune se montre un peu perturbée, mal à l’aise et plus tard, prudente. Elle l’invite maladroitement et silencieusement dans son antre. Mason balance alors son mégot d’un jeu de doigts contrôlé et habituel. Soufflant les derniers effluves de tabac davantage marquées par le froid tombant, il ne se fait pas prier pour monter la marche, pénétrant alors cette intimité partagée avec sa mère. Matriarche directement repérée, échouée dans le divan du salon, qu’il faut traverser avant d’arriver dans la cuisine. La décoration est modeste et le pilote n’y fait pas attention… Image de cette mère indigne qui serre le cœur de l’invité. « Elle a trop bu, elle ne se réveillera pas. » Les mots sont dictés, émis comme une évidence, un automatisme, un refrain par défaut que la jeune fille a rapidement appris à chanter à toutes les personnes découvrant la carcasse de cette génitrice imbibée. Le pilote ne s’était pas arrêté d’avancer, suivant Puck dans la cuisine. Silencieusement, il la plaignait… Secrètement, son cœur généreux nourrissait de plus en plus cette envie de sortir tous ces gosses de la merde dans laquelle ils pataugent depuis leur naissance et/ou dans laquelle ils ont été plongés par la bienséance de leurs parents… Comparé à eux, Mason avait de la chance… Depuis son retour à Riverdale, il en prenait conscience jour après jour. Regard détourné. Révolte interne de plus en plus marquée sur les parois du myocarde de cet ancien champion, à la vue de ces vérités incommodantes.

Cuisine à l’image du salon. Le pilote, les mains dans les poches, accepta le grand verre de lait qu’elle venait de servir et de lui tendre. « Lait de poule » L’odeur ambiante avait déjà dénoncé le contenu de la casserole. Elle avait une petite voix. Un sourire en coin rapide et un acquiescement de la tête vint la remercier de son offrande. Ensuite, elle s’interrogea sur la raison de sa présence, en attaquant directement un axe totalement aléatoire : « Je ne me mêle pas des histoires de gangs, je ne sais pas grand-chose, vous savez. » Dénonçant l’ignorance de l’identité de Mason. Pensant peut-être qu’il venait la questionner sur les Ghoulies et les Serpents. Ses mots virent le remettre dans la réalité. Ne sachant pas trop par où commencer ni quoi dire, il n’avait pas l’habitude de devoir commander d’autres personnes. Les mots de la jeune femme firent office de déclencheurs. Les lippes un peu dissimulées par cette barbe de retard, s’étirèrent quelque peu amusé et il répondit alors :

« T’en fais pas, j’suis pas v’nu t’voir pour ça... »

Environnement analysé, Mason se permis de tirer une chaise pour s’y assoir. Posant son verre de lait de poule sur la table à côté de lui, il regarda en direction de la jeune fille, analysant son visage, son corps pendant quelques secondes. Les mots avaient du mal à sortir… Proposer un tel travail, à une gamine, même s’il était dans la merde, sa conscience n’était pas tranquille…

« J’ai… J’ai du taff à t’proposer. Ce sont les autres qui t’ont r'commandé… »

Hésitation. L’hésitation dans le début de sa phrase et le soupire qui l’avait aidé à parler, trahissaient de ce léger malaise. Comme si elle était sa dernière solution. Comme s’il laissait ressortir la merde dans laquelle il tombait à cause de cette vipère au venin progressif, rongeant petit à petit ses tripes… Puis, la recommandation. Soin prit de ne guère avoir prononcé le nom du gang, au cas où des oreilles imbibées et imprudentes ne devaient pas l’entendre… Recommandation illustrant parfaitement sa réputation au sein du clan. On lui avait parlé d’elle pour les tâches qu’il avait à faire. On lui avait renseigné son adresse. Démarche faite d’être venu jusqu’ici pour pouvoir faire sa proposition qui l’enchantait de moins en moins… Implication d’une adolescente dans son trafic, même si elle travaillait bien, relevait de l’opposition à ses principes, ses valeurs… Mais en même temps, avait-il réellement le choix ?
(c) kss






http://godhatesus.forumactif.com/t160-nimble-fingers-mm#1650http://godhatesus.forumactif.com/t166-nimble-fingers#1706
Voir le profil de l'utilisateur Rosalyn Puckett
Do I Wanna Know ?

avatar

Âge : 17 ans
Genre : Féminin
Occupation : Larbin pour le gang des Ghoulies.
Quartier : Southside

Date d'inscription : 20/11/2018
Messages : 39
Points : 137
Avatar : Lily-Rose Depp
#Jeu 29 Nov 2018 - 0:52Message
Business track La jeune adulte soupira bruyamment, ouvertement soulagée de ne pas avoir de comptes à rendre ce soir. Depuis peu, les Ghoulies espéraient qu'elle les renseigne sur les dires des Serpents, elle qui traînait toujours sa carcasse là où elle n'était pas la bienvenue. Peu de personnes se méfiaient de la Puckett, et même si elle prêtait désormais allégeance aux monstres, elle n'était pas perçue comme une menace potentielle, et ce pour qui que ce soit. Aussi, l'insistance des membres de son clan chamboulaient la jeune adulte et ses maigres tentatives d'espionnage n'avait strictement rien donné. Si elle ne représentait aucun danger, c'était pour une bonne raison : Puck était trop défoncée dans les lieux de perdition où les langues se déliaient. L'adolescente n'était certainement pas en mesure de filocher les Serpents dans ces moments précis.

« J’ai… J’ai du taff à t’proposer. Ce sont les autres qui t’ont r'commandé… »

Puck avala d'une traite la fin de son lait de poule. Elle n'en croyait pas ses oreilles, cette révélation la rendait on ne peut plus fière. Toutes les basses besognes effectuées pour le gang des Ghoulies commençaient à payer. La blondinette se redressa maladroitement et gonfla sa poitrine pour se donner de la prestance. Néanmoins, quelques interrogations la taraudaient encore, elle qui doutait si souvent de ses capacités. Elle plongea ses yeux sombres dans ceux de son interlocuteur, tentant désespérément d'y trouver une lueur d’honnêteté, un ressenti inébranlable de sa bonne foi.

L'homme n'était pas très avenant, il observait la Puckett d'un drôle d'air. Celle-ci n'était pas sûre de l’interpréter comme il faut mais elle dissimulait subtilement sa gêne. L'individu la dévisageait avec insistance, la toisant de haut en bas. À présent, la blondinette espérait ne pas avoir été repérée pour ses talents de gogo-danseuse dans l'un de ses épisodes les plus délirants sous Jingle Jangle. Aussi, elle priait pour ne pas être en compagnie d'un gros pervers dans sa cuisine, et ce au beau milieu de la nuit. Le trentenaire avait esquissé un léger sourire lorsqu'elle lui avait tendu le verre de boisson mais cela était resté très neutre, très courtois.

Rosalyn Puckett envisagea tous les scénarios possibles et imaginables. Les Ghoulies se servaient déjà d'elle pour la revente illégale de Jingle Jangle. Aussi, ils ne la contactaient jamais par le biais d'un nouveau venu lorsqu'ils souhaitaient qu'elle effectue une mission quelconque. L'adolescente avait beau tourné la situation dans tous les sens, elle était désormais persuadée que l'homme souhaitait marchander ses attributs féminins, d'une manière ou d'une autre. Pourtant, il ne semblait pas bien méchant. L'espace d'un instant, Puck songea que le Ghoulies se trouvait dans une situation délicate et qu'il lui proposait ce sale boulot contre sa volonté. Il était gêné, assurément.

Puck se releva lentement et retira son large pull en laine d'un geste tremblotant. Elle déposa doucement ses mains sur ses hanches et lui répondit enfin : « Je suis très maigre, je n'ai pas de poitrine. » Elle accompagna ses paroles de quelques gestes évocateurs : elle se contorsionna pour mettre en évidence ses côtes apparentes et agita le jeans qu'elle portait pour confirmer la maigreur de ses cuisses. Ainsi, elle espérait qu'il change d'avis, tout simplement. Inquiète, elle ajouta : « Ne dites pas aux autres que je ne voulais pas, je vous en supplie. Je... Je suis désolée, je ne suis pas prête pour... Enfin, regardez-moi, je ne suis pas faite pour ça... » Renchérit-elle, anéantie.

Ce n'était pas la première fois qu'elle se retrouvait dans une situation similaire et déplaisante. Depuis que la Puckett avait arrêté l'école et qu'elle passait l'essentiel de ses soirées dans les bars, certaines propositions lui avaient été faites, quelques-unes particulièrement indécentes et inadaptées à ses dix-sept ans. Elle les avait toutes refusées sur le ton de la rigolade, ne les prenant pas réellement au sérieux. Mais si les Ghoulies s'y mettaient, elle n'était pas sûre de pouvoir s'en sortir aussi facilement.

« Je suis douée pour plein d'autres choses, j'ai déjà fait mes preuves. Demandez-moi n'importe quoi, je ne vous décevrai pas. » Persuadée que l'homme n'était pas fondamentalement mauvais, elle espérait attiser sa pitié. Puck n'avait pas grand chose à perdre.
©️ 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur Mason Marshall
aka Nimble fingers

avatar

Âge : 34 ballais
Genre : Masculin
Occupation : Mécano / Trafiquant de pièces auto-moto pour les Ghoulies
Quartier : Southside

Date d'inscription : 29/05/2018
Messages : 2199
Points : 8005
Avatar : Joseph Gilgun
Crédits : av (c) 2981 12289 0 / si (c) kss


#Jeu 29 Nov 2018 - 11:27Message
Business track
Mason & Rosalyn

Proposition faite, la jeune fille avala d’une traite le lait de poule qui lui restait au fond de son verre. Sous les yeux inquiets du pilote, à l’esprit torturé par cette demande… L’implication de jeunes adolescents ne lui sied décidément guère… à moins que cela puisse la sortir un peu de cette situation précaire, qu’il juge néfaste pour elle. Qui était-il pour juger de ça ? Qui était-il pour se proclamer sauveur silencieux et secret ? Qui était-il réellement… ? Un trafiquant de pièces auto-moto pour un gang, trafic pour lequel on l’a sorti de derrière les barreaux, trafic qui lui servirait de prétexte pour construire une nouvelle vie… Qui était-il pour faire la morale à qui que ce soit … ?

La jeune se redressa ensuite, enleva son large pull, tremblotant, mettant ses mains sur ses hanches, présentant sa carcasse bien maigre et encore difforme aux proportions peu aguichantes aux yeux de Mason qui – se redressant sous l’effet de la surprise – ne détourna pas le regard tout de suite, essayant de comprendre ce qu’il se passait dans la petite tête de sa future obligée : « Je suis très maigre, je n'ai pas de poitrine. » Dit-elle en secourant son jean, prouvant ainsi qu’elle n’était pas un appât de choix. « Ne dites pas aux autres que je ne voulais pas, je vous en supplie. Je... Je suis désolée, je ne suis pas prête pour... Enfin, regardez-moi, je ne suis pas faite pour ça... » Mason entrouvrit la bouche. Stupéfaction. Non mais dans quel monde vivaient-ils pour réaliser ce chemin de pensées ?! Dans quel monde vivaient-ils pour qu’une jeune ado se déshabille devant ses yeux, prétextant qu’elle n’était pas prête pour le travail qu’elle lui soupçonne lui demander ?! Dans quel monde vivaient-ils pour qu’elle pense à … ça ?! « Je suis douée pour plein d'autres choses, j'ai déjà fait mes preuves. Demandez-moi n'importe quoi, je ne vous décevrai pas. » Ajoute-t-elle. À moitié nue, il n’avait pas osé regarder son corps, préférant scruter son visage pour tenter de comprendre. Détournant le regard, lui présentant les paumes de ses mains pour la cacher de son champ de vision, il lui répondit sur un ton ferme :

« Puck non… Rhabille-toi s’il te plaît… »

La fin de son ordre était plus douce que ses deux premiers mots… La déception et le malaise étaient tous deux palpables dans ses dernières syllabes… Puis, passant assez rapidement ses doigts sur son visage pour se frotter les yeux et avaler la moitié de son verre de lait de poule posé à côté de lui, le temps que la jeune femme remette son pull, il inspira avant d’être très claire, regagnant le contact visuel avec Puck ;

« Excuse-moi,… J’aurais… J’aurais dû être clair depuis l’début je… Hésitation polluante. Une nouvelle gorgée de lait de poule pour se donner du courage et il poursuivit : J’ai besoin d’aide pour mon trafic… J’ai… J’ai un problème qui le menace et pour ça, j’ai besoin de petites mains pour gérer quelques livraisons et quelques réceptions en toute discrétion. Est-ce que… Soupire marquant son désaccord avec le principe suivant : Est-ce que j’peux compter sur toi pour ça ? »

Dit-il enfin par lui demander…
Problème menaçant son trafic, gardé sous silence. Pour le moment. Est-ce que les détails de cette histoire doivent réellement servir de motivation quant au service que Puck réalisera pour Mason ? Ou est-ce que l’argent sera suffisant ? Il espérait que le deuxième cas de figure soit le cas. Sauf qu’elle serait en droit de demander pourquoi, du jour au lendemain, le Nimble Fingers ait besoin de s’effacer quelque peu du trafic… Peut-être que la confidence se fera dans le future. Peut-être pas. Peut-être qu’elle pourrait apporter bien plus à Mason qu’il ne la soupçonne, si elle détenait la vérité sur cette menace… Ces chemins des possibles devront se révéler bientôt…
(c) kss






http://godhatesus.forumactif.com/t160-nimble-fingers-mm#1650http://godhatesus.forumactif.com/t166-nimble-fingers#1706
Contenu sponsorisé

#Message
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le "charity business", version française
» L'éthylotest obligatoire un business juteux.....
» reportage "the business of being born"
» SUPER ENDEMOL BUSINESS
» On the track of the Freddy's Fighters - First Special Service Force
Business track
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Design par 2981 12289 0 | Codages par 2981 12289 0 et YOU_COMPLETE_MESS