Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Suite au dernier évent, il y a quelques changements
n'hésitez pas à aller voir la chronologie et le contexte !
Si t'aimes le suspens, les surprises et que tu veux un RP en plus,
viens t'inscrire à la loterie RP, nous avons besoin de participants pour lancer les jeux ! ♥
N'hésitez pas à privilégier les groupes autres que Renegade,
ces derniers sont en surnombre par rapport au autres !

Hello, it's me. I was wondering if after all these years you'd like to meet ¤ ft. Jughead
Voir le profil de l'utilisateur Jellybean Jones
Modo ¤ 100% sugar

avatar

Âge : 13 ans
Genre : Féminin
Occupation : Collégienne
Quartier : Southside

Date d'inscription : 11/05/2018
Messages : 218
Points : 558
Avatar : Lola Flanery
Crédits : Avatar : Blondie / signa : 2981 12289 0 ♥

Ma Présa ¤ Mes liens & RPs
#Lun 14 Mai - 7:58Message
Hello, it's me. I was wondering if after all these years you'd like to meetEnfin ! Le panneau tant attendu ! Riverdale est en vue et après des heures de bus à somnoler sur mon iPod, la musique dans les oreilles, je ne décroche plus mes yeux du paysage. Mon cœur bat rapidement, j'ai l'impression qu'il va sortir de ma poitrine tant je suis excitée à l'idée de rentrer chez moi. Je suis dingue ! Cela fait plusieurs semaines que je planifie ma fuite, je n'en pouvais plus de vivre à Toledo, c'est trop pour moi ! J'adore ma mère et mes grands-parents, ils sont géniaux et m'ont protégé et aimé ces six dernières années, je les en remercie mais là, je veux rentrer. Je sais que mon père a besoin de moi, d'un peu de gaieté dans sa vie et Jughead me manque terriblement et les appels ne suffisent plus à me contenter.
J'ai longtemps pleuré en réclamant de voir les hommes Jones mais mes supplications sont restées au point mort, ce n'était pas le bon moment selon maman... Il n'y a jamais eu de bons moments, à croire que mon père est un déchet ! Bon, grand-père le pense... Il se trompe, je ne l'ai jamais cru lorsqu'il disait que nous étions mieux avec eux, en sécurité. Riverdale est devenue une drôle de ville, il se passe beaucoup de choses. On me cache beaucoup de choses. Mais je ne suis plus une petite fille, je sais me défendre et j'ai à cœur d'aider les miens. Le Southside est ma maison, tout porte la trace de nos bêtises à Jug et moi.

Le bus passe devant la mairie un peu avant midi et mon cœur s'arrête quand le chauffeur annonce le terminus, quelques mètres plus loin. Je suis parti depuis la veille au soir, prétextant dormir chez une copine. Je suis fâché avec cette nana depuis des mois mais comme sa mère est amie avec la mienne, elle me paraissait être un bon alibi. Je vais manquer une journée de cours mais on est vendredi et le vendredi, on ne fait pas grand chose en général... Mes professeurs feront l'appel et quand ils appelleront ma mère, il sera déjà trop tard. Il est déjà trop tard d'ailleurs. Mes premiers cours du matin sont terminés et les absences vont être signalées. Je n'ai pas de téléphone, heureusement sinon maman aurait pu me pister sans problème et me harceler ! Mais ça m'empêche de prévenir les garçons que j'arrive. Qu'à cela n'tienne, la surprise en sera plus belle.

Je demande au chauffeur s'il peut m'indiquer la direction du lycée. J'ai tout oublié des rues, j'ai l'air conne de ne pas savoir où sont les lieux importants de ma ville natale. Gentiment, le conducteur me donne un plan de Riverdale en entourant ma destination. Un sourire sur le visage, je prends la direction du lycée de la ville. Je sais que j'y trouverais mon frère, mon héros. Dieu qu'il me manque !
Le bâtiment est immense, encore plus grand que dans mes souvenirs. J'adorerais y aller un jour, ça a l'air cool ! On me regarde un peu de travers alors que je monte les marches de l'entrée, mais certaines personnes semblent me trouver familière il faut dire que Jug et moi avons des traits similaires et ma dégaine – jean troué au genou, un sweat à capuche à l'effigie de mon groupe favoris surmonter d'un épais blouson en jean – ne laisse pas indifférent. « Bonjour. Excusez-moi, vous savez où je peux trouver Jughead Jones ? » demandais-je à une femme qui semble être une prof. Cette dernière m'indique le bureau du journal du lycée et ça ne me surprend pas de mon frère. Il a toujours adoré écrire.

La porte est fermée quand j'arrive et je suis soudain nerveuse à l'idée de frapper. Et si je ne lui avais pas manqué ? Il se fichait peut-être de sa cadette, m'appelant juste pour la forme en se fichant bien de si j'avais de bonnes notes et des amis sympas. Le doute me pénètre alors que mon poing s'est arrêté à deux centimètres de la porte. « Aller JB ! On se reprend ! Frappe à cette p**ain de porte! » me hurle une voix dans ma tête et je finis par l'écouter. Une voix me dit d'entrer et je sais à qui elle appartient. Je ne sais pas quoi lui dire, moi la plus bavarde d'entre tous. « Salut Jug... » me contentais-je de dire timidement en refermant la porte derrière moi pour ne pas être dérangé dans nos retrouvailles. Je crois que c'est quand il lèvre la tête qu'il réalise que ce n'est pas un camarade de classe qui vient l'importuner. Je me mords la lèvre inférieure, incapable de faire autre chose que de lui sourire avec les yeux humides. J'ai envie de lui sauter dans les bras comme quand j'étais petite mais mon corps ne veut pas bouger, comme si j'attendais de me faire engueuler pour ma présence.
©️ 2981 12289 0



There is nothing like family
even a dysfunctional one
Voir le profil de l'utilisateur Jughead Jones
Admin ♔ Tête de cruche

avatar

Âge : 17 ans
Genre : Masculin
Occupation : étudiant à Southside High
Quartier : Southside

Date d'inscription : 08/05/2018
Messages : 247
Points : 1320
Avatar : Cole Sprouse
Multicomptes : Reggie
Crédits : Justayne & 2981 12289 0 ♥





#Lun 21 Mai - 13:01Message
Hello, it's me. I was wondering if after all these years you'd like to meetForsythe & ForsythiaComme tous les jours, je passais une journée plutôt banale à Riverdale. Je me levais, je faisais un peu le ménage dans le mobile home et faisais un petit déjeuner pour FP et moi, puis je partais en cours. En cours, c’était toujours la même chose. Des sujets que je connais plutôt déjà bien, il faut dire que je suis pas la personne la plus idiote alors… Je connais des choses et j’aime m’instruire en dehors des cours. Du coup, la plupart du temps en cours, ce n’est pas vraiment l’éclate, c’est sûr. M’enfin bon, au moins, je peux finalement passer du temps à me relaxer un peu avant d’aller voir les Serpents à un endroit : le bureau du journal de l’école. C’est un endroit où j’aime beaucoup aller, passer du temps. J’y étais même à Southside High alors… M’enfin bon.
J’étais entrain de chercher l’inspiration pour un nouvel article à rédiger quand j’ai entendu frapper à la porter. Je grogne un peu, en général, je préfère être tout seul ici et je sais que ce n’est pas Betty, elle préfère tout de suite rentrer. Bon, si ça se trouve c’est juste Sweet Pea qui a besoin de moi, qui sait ? Quoique Sweet n’est pas la personne la plus polie. Je doute qu’il serait vraiment du genre à frapper avant d’entrer au lycée, mais bon. “Entrez.” Que je finis par dire, sans réel enthousiasme. Au départ, je ne lève même pas la tête quand j’entends la porte sonner, mais quand j’entends cette voix si familière… Je me redresse rapidement pour voir… Ma petite soeur. Pour être une surprise, s’en est vraiment une, vous pouvez être sûr. “Jellybean…? Qu’est-ce que tu fais ici ?” Je commence ne fronçant un peu les sourcils, mais je ne tarde pas du tout à me lever afin de prendre ma petite soeur dans mes bras. Je la serre assez fort contre mon corps et je viens tendrement embrasser son front en même temps. “Je suis content de te revoir, t’imagines même pas…” Je fais en caressant doucement son dos avec un petit sourire sur le bout des lèvres. Elle m’a vraiment manqué quand elle était à Tolédo, c’est clair. Alors maintenant, je suis ravi qu’elle soit ici.
©️ YOU_COMPLETE_MESS ♦️ 377 mots ♦️ NP : Tin Pan Boy - Yungblud


Of course I’ll hurt you. Of course you’ll hurt me. Of course we will hurt each other. But this is the very condition of existence. To become spring, means accepting the risk of winter. To become presence, means accepting the risk of absence.
http://crimsonday.forumactif.com
Voir le profil de l'utilisateur Jellybean Jones
Modo ¤ 100% sugar

avatar

Âge : 13 ans
Genre : Féminin
Occupation : Collégienne
Quartier : Southside

Date d'inscription : 11/05/2018
Messages : 218
Points : 558
Avatar : Lola Flanery
Crédits : Avatar : Blondie / signa : 2981 12289 0 ♥

Ma Présa ¤ Mes liens & RPs
#Lun 21 Mai - 14:56Message
Hello, it's me. I was wondering if after all these years you'd like to meetJ'ignorais quel accueil j'allais recevoir en retournant dans ma ville natale, mais je n'allais pas tarder à le découvrir. Le lycée était impressionnant, pus grand que mon collège à Toledo et les gens me regardaient d'un drôle d'air. Je n'en connaissais pas les trois quarts. Les professeurs étaient là depuis des années et les visages de certains ne m'étaient pas inconnus mais je me fichais bien de tout ça, je n'suis pas là pour faire ma rentrée des classes. Peut-être que mon père acceptera de me faire transférer à Riverdale pour finir ma scolarité. Je me refusais de rentrer à Toledo, il était hors de question que je quitte ma famille alors qu'ils ont besoin de moi !

Je n'ai encore aucune idée à quel point la situation est galère en ville mais je ne tarderais pas à le découvrir et j'étais loin de me douter du danger environnant. Je frappe à la porte du journal du lycée et une voix me dit d'entrer, sans plus de cérémonie. Jughead ne s'attend pas à recevoir de la visite et se moque apparemment de qui vient de perturber son quotidien. Il est concentré sur ce qui devrait être son prochain article et il ne relève la tête que lorsque je prononce son nom. Son regard passe par l'incompréhension, la surprise, la joie ? Il je me demande ce que je fais là et je lui lance un sourire un peu timide. Il n'a pas remarqué ma valise que j'ai posé derrière moi. S'il savait... Je n'ai pas le temps de répondre qu'il se lève et traverse le petit chemin qui nous sépare. Lorsque ses bras se referment sur mon corps frêle, j'imite son geste et le serre avec force. J'en ai bien moins que lui, mais je donne tout ce que j'ai dans cette étreinte. Six ans de longue absence et d'appels téléphoniques sans pouvoir voir, toucher, sentir mon frère près de moi. Je le laisse m’étouffer et enfouit mon visage dans son torse, quelques larmes franchissant la barrière de mes paupières.

« Je suis content de te revoir, t'imagines même pas... » soupire Jughead en me caressant le dos avec cette douceur qui m'a tant manqué. Je m'accroche un peu plus à lui. Je suis cette petite fille qu'il a toujours trimbalé partout et qui n'a toujours eu d'yeux que pour lui comme s'il était l'homme de sa vie. Quand papa n'était pas au mieux de sa forme et qu'il a commencé à boire, un peu avant qu'on parte, je crois que j'ai un peu transféré mes besoins et attentes que Jug'. Il s'occupait de moi et me faisait mon petit déjeuner. Je rêve de pouvoir tout recommencer comme avant ! « Moi aussi grand frère... Tu m'as manqué... » dis-je d'une voix un peu étouffée par le fait que je sois blotti contre lui.
Je m'écarte un peu pour le regarder. Il est grand et très beau, avec ces traits que je retrouve dans mon miroir chaque jour. On ne peut pas se renier. J’essuie d'un revers de main les traces humides sur mes joues, mon large sourire illuminant la pièce. Je reste collé à lui comme s'il allait s'envoler si mes mains cessaient de se cramponner à ses bras. « Je... J'suis désolée de venir t'embêter au lycée mais... J'avais trop envie de te voir ! » J'étais excitée comme une puce et j'avais envie de sauter partout. Je le ferais sûrement plus tard. « Comment tu vas ? Tu as grandi c'est dingue ! Moi aussi remarque. J'adore ton blouson ! T'es beau mon frère, je suis fière de toi ! » Ah ! Ça y est, mes bavardages naturels étaient de retour. J'avais tellement de choses à lui dire, mes pensées s'entremêlaient et sortaient sans avoir été préméditées. J'étais juste joyeuse et j'en avais oublié ma valise. J'avais reculé un peu pour le regarder de la tête aux pieds et un bruit sourd m'avait fait sursauter. C'est qu'il y avait toute ma vie là-dedans, alors forcément, c'était lourd et la moindre chute provoquait un grand bruit. Après avoir jeté un œil à ma valise, je relevais les yeux vers Jughead avec un air de dire « oups ! ».
©️ 2981 12289 0



There is nothing like family
even a dysfunctional one
Voir le profil de l'utilisateur Jughead Jones
Admin ♔ Tête de cruche

avatar

Âge : 17 ans
Genre : Masculin
Occupation : étudiant à Southside High
Quartier : Southside

Date d'inscription : 08/05/2018
Messages : 247
Points : 1320
Avatar : Cole Sprouse
Multicomptes : Reggie
Crédits : Justayne & 2981 12289 0 ♥





#Jeu 24 Mai - 14:24Message
Hello, it's me. I was wondering if after all these years you'd like to meetForsythe & ForsythiaJe l’ai rapidement dans mes bras, ma petite soeur et je la serre contre moi. Parce que bien sûr qu’elle m’a manqué comme pas permis. J’ai toujours adoré ma soeur, j’ai toujours voulu prendre le plus soin possible d’elle. Et devoir se limiter à de simples coups de fils, croyez moi, c’est pas assez. Parce que je voulais toujours l’avoir, près de moi pour la prendre dans mes  bras. Et peut-être encore plus quand je faisais des conneries vis-à-vis des Serpents. Si je suis le plus âgé et soit disant le plus mature, je ne peux nier le fait que sa présence m’est bien réconfortante. Après avoir passé des mois à me sentir comme de la merde à cause de la course, juré que l’avoir contre moi est… Plaisant. Je peux dire que je me sens un peu mieux. Mais quand je me recule, je vois les petites larmes sur ses joue, je les essuie doucement avec mes pouces en la regardant.

“Pleure pas.” Je fais tout doucement. “T’es si malheureuse de me voir ?”

Oui, je me tente à l’humour, j’ai bien le droit, non ? En tout cas, j’avoue que… Ouais, ça me donne du baume au coeur de voir que je lui ai manqué autant qu’elle m’a manqué. Peut-être que c’est idiot de penser ça, mais… J’en suis assez content tout de même. Tant pis si c’est immature de se réjouir de quelque chose comme ça. Je caresse doucement ses cheveux et je la garde collé contre moi, même si j’ai dû un peu changer de position auparavant pour pouvoir la regarder. Son énorme sourire est contagieux et même moi, je me sens sourire en la regardant.

“Je t’en veux clairement pas.” Je fais avec un sourire. “J’aurais probablement fait pareil à ta place.”

Le pire, c’est que c’est vrai. Trop enthousiaste de la voir, trop impatient. Ce n’est pas pour rien que nous sommes frères et soeurs, nous nous ressemblons sur des tas de points.

“Toi aussi t’as grandi, tu vas bientôt me dépasser.” Je lui tire la langue. J’en doute fort. “Le blouson des Serpents ?” C’est vrai que, dans le fond, ce blouson est bien classe. Et j’y tiens comme si c’était une seconde peau. “Toi aussi t’es belle. La plus mignonne de toutes.”

Peut-être que je ne suis pas très… Objectif, mais à mes yeux, c’est bien Jellybean la plus belle de toutes. Elle sera toujours la plus belle de toutes à mes yeux. Probablement même quand j’aurais une petite copine. Personne n’atteindra jamais le niveau de ma petite soeur dans mon coeur. Même si notre famille a toujours été assez… Dysfonctionnelle… Je les aime. Jellybean reste ma préférée et j’aime ma mère même si elle a décidé de partir sans moi, de me laisser seul avec FP. Mais lui aussi, je l’aime tellement. Il fait des efforts et ça me rends toujours un peu plus heureux. Mais ce n’est pas pour autant que je leur dirais à tous ce que je ressens. Je ne suis pas du genre très doué. On peut dire que je sais pas trop jouer avec l’amour, les sentiments. Je suis bien trop mal à l’aise.

Mon attention finit par être capté par quelques chose d’autre quand elle se recule, je n’avais même pas remarqué sa valise et ça me fait hausser les sourcils. Bon, j’avoue que d’abord, ça m’a un peu effrayé. Mais il faut dire que j’étais tellement captivé par ma petite soeur que je n’ai même pas fait attention à ce qui se passait autour de nous alors… J’alterne un peu entre elle et sa valise, les sourcils un peu froncés, l’air confus.

“Maman et toi vous revenez habiter ici ?” Je tente finalement.

Mais je serais vraiment étonné que notre mère ait décidé de revenir vivre à la maison. Mais on sait jamais. Peut-être qu’elles sont vraiment venue ensemble et que JellyBean n’a pas fait tout ce chemin toute seule. Ouais… Ce serait pas plus mal… Et bon sang, le sang d’encre que se serait fait notre mère dans ce cas-là, si Jellybean avait disparu. Parce que si elle ne voulait pas que je vienne chez elle, elle voulait que JB y soit. Donc, elle s’inquiète de ce qui pourrait lui arriver et risquerait de mettre tout ça sur le dos de FP…
©️ YOU_COMPLETE_MESS ♦️ 731 mots ♦️ NP : Anti Hit sale - Thérapie taxi


Of course I’ll hurt you. Of course you’ll hurt me. Of course we will hurt each other. But this is the very condition of existence. To become spring, means accepting the risk of winter. To become presence, means accepting the risk of absence.
http://crimsonday.forumactif.com
Voir le profil de l'utilisateur Jellybean Jones
Modo ¤ 100% sugar

avatar

Âge : 13 ans
Genre : Féminin
Occupation : Collégienne
Quartier : Southside

Date d'inscription : 11/05/2018
Messages : 218
Points : 558
Avatar : Lola Flanery
Crédits : Avatar : Blondie / signa : 2981 12289 0 ♥

Ma Présa ¤ Mes liens & RPs
#Jeu 7 Juin - 17:19Message
Hello, it's me. I was wondering if after all these years you'd like to meetLes bras de mon frère n'ont pas changé, c'est toujours comme lorsque j'étais une petite fille. Sa douceur et son amour m'entourent et je me laisse bercer tendrement par ces sentiments. La voyage a été long, je suis un peu fatiguée, mais tellement contente que rien ne compte d'autres que d'être ici, avec mon frère. Je l'ai toujours admiré, il est présent pour moi chaque fois que j'en ai besoin et ce malgré la distance qui nous sépare depuis des années. Jughead est important pour moi et son avis compte beaucoup, bien que je ne lui ait rien dit pour ma venue. Il m'aurait traité de folle et m'aurait dit de ne pas faire ça à maman, qu'elle allait s'inquiéter. Oui, elle allait hurler en découvrant que je n'avais pas dormi chez ma copine pour prendre un bus. Quand le collège allait téléphoner pour signaler mon absence, j'allais en prendre pour mon grade !

Qu'à cela n'tienne, qu'elle gueule, moi je veux rentrer à Riverdale et je ne veux plus être loin de ma famille. « Oh non ! Pas du tout ! Désolée. » dis-je en m'excusant de pleurer comme une enfant. Ses doigts sur mon visage me font du bien, c'est comme retomber en enfance avec Jug qui me console. C'est lorsqu'il me dit qu'il aurait fait la même chose que moi à sa place que je me pose des questions. Peut-être qu'il ne sera pas fâché d’apprendre la vérité sur mon voyage !? Est-ce qu'il aurait traversé le pays pour me rejoindre ? Je sais qu'il l'aurait fait s'il avait pu, mais les problèmes de papa étaient très lourds à gérer. J'ai l'impression - depuis que je comprends mieux les choses - qu'on l'a abandonné dans sa galère et j'en veux à maman d'être partie alors que FP avait besoin de notre soutien et de notre amour. J'ai toujours su faire sourire les gens avec ma bouille ronde et mes grimaces, mes câlins. Papa en a été privé à cause de maman, c'est injuste et ça n'a pas dû l'aider...

Je sais que j'ai encore beaucoup de choses à apprendre sur ces années d'absence, j'ai à cœur de comprendre ce qui s'est passé à Riverdale, de rattraper le temps perdu. Et je commence mon périple par mon grand frère. Je lui fais remarquer qu'il a grandi et qu'il est beau. Parce que Jug, c'est l'homme de ma vie t'sais ! « Les serpents ? Pour vrai ? Comme papa !? » Je n'étais pas très au fait de ce que représentait cette bande – que j'ignorais être un véritable gang – mais je savais que papa avait le même blouson et que j'adorais lui piquer pour regarder la télévision au chaud. Les deux hommes Jones sont magnifiques dans ces cuirs et mon sourire s'élargit encore plus - si, si, c'est possible ! - en l'admirant. Moi, la plus mignonne de toutes ? J'aime cette idée même si je ne suis pas certaine que ce soit vrai. J'ai vu quelques lycéennes et elle sont vachement belles !! Ça me fou des complexes ! J'ai pas une poitrine développée, j'suis pas super grande et mince sur des talons de fou. J'fais un peu gamine à côté.. bon ok, elles ont sûrement quatre voire cinq ans de plus que moi mais quand même ! J'ai déjà beaucoup changé pour les Jones alors si papa me voyait avec un bonnet C, il en mourrait !

D'ailleurs, en parlant de soutiens-gorge... Voilà que ma valise tombe sur son flanc dans un bruit sourd qui gâche un peu la joie de ces retrouvailles. Je m'excuse d'un regard à mon frère et il semble ne pas comprendre ce qui se passe, ni pourquoi j'ai une valise. Il me demande si maman et moi revenons à Riverdale et mes joues prennent une teinte rosée, mon cœur bat plus vite. « Je... hum... Maman n'est pas là. »  dis-je après quelques loooooongues secondes de silence durant lesquelles je me suis demandé ce qu'il convenait de dire alors qu'en fait, il valait mieux ne pas mentir. Jug a dit qu'il me comprenait après tout ! Je lis une drôle d'expression dans ses yeux pareils aux miens et me mords la lèvre inférieure. « Je... Jug... Il le fallait... Je... S'te plaît, dis un truc ! » J'ai tellement peur qu'il me crie dessus à cet instant. J'admets que j'ai été un peu inconsciente de faire le voyage sans rien dire à personne et sans avoir aucun moyen de joindre mes proches puisque je n'ai pas de téléphone. Il aurait pu m'arriver n'importe quoi, je le sais mais je m'en fichais bien en montant dans le bus. Histoire de me faire pardonner avant que Jug ouvre la bouche, je lui fais mon regard de chat Potté.
©️ 2981 12289 0



There is nothing like family
even a dysfunctional one
Voir le profil de l'utilisateur Jughead Jones
Admin ♔ Tête de cruche

avatar

Âge : 17 ans
Genre : Masculin
Occupation : étudiant à Southside High
Quartier : Southside

Date d'inscription : 08/05/2018
Messages : 247
Points : 1320
Avatar : Cole Sprouse
Multicomptes : Reggie
Crédits : Justayne & 2981 12289 0 ♥





#Mar 31 Juil - 13:47Message
Hello, it's me. I was wondering if after all these years you'd like to meetForsythe & Forsythia« T’excuses pas, va ! » Je lui fais avec un petit sourire.

Je continue de caresser ses joues, j’essuie ses larmes du mieux que je peux pour la faire sourire un peu, j’ai vraiment envie de la faire sourire. En même temps… Elle est tellement adorable quand elle sourit… Je veux qu’elle n’arrête jamais de sourire, qu’elle soit la personne la plus heureuse au monde. En même temps, c’est toujours comme ça qu’un frère devrait agir avec sa sœur, non ? S’occuper d’elle pour bien faire en sorte qu’elle aille parfaitement bien. En tout cas, c’est ce que je veux, moi. Je le voudrais même toujours. On finit par parler, tous les deux, de ce qui a changé – entre autre – et notamment de notre taille, puis du fait que je sois devenu un Serpent.

« Ouais, pour de vrai et comme papa ! » Je commence à dire, je passe une main dans ma chevelure. « Mais crois-moi, il était beaucoup moins heureux que toi à cette nouvelle. »

Je ris un peu, mais je n’oublie pas qu’il m’a tout de même pas mal engueulé en l’apprenant, qu’il voulait pas que j’ai la même vu que lui, mais… Moi c’est ce que je voulais, être un Serpent. Je les considère comme ma vraie famille, maintenant. Enfin, Jellybean, ma mère et FP aussi, donc… On va plutôt dire une seconde famille. Vous n’imaginez même pas à quel point je me sens coupable pour tout ce qui est arrivé avec les Ghoulies. D’avoir perdu la course. Et je sais pertinemment que beaucoup de gens sont du même avis, qu’ils m’en veulent pour ça, mais… Je ne dois pas penser à ça pour le moment, je pense. On est dans d’heureuses retrouvailles, c’est pas la peine que je me déprime pour ça.

Je finis par redresser sa valise quand elle tombe au sol et je lui demande pourquoi elle en a une, justement, puis si notre mère est là aussi. Elle me réponds rapidement que notre mère n’est pas là et je ne peux même pas dire que je suis tant étonné que ça. En réalité, au moment où j’ai vu la valise, je me doutais que la réponse serait négative. Qu’elle était venue toute seule nous rendre visite, ou se réinstaller, je ne sais pas trop. J’ai les sourcils froncés, je me lèche les lèvres alors que je finis par prendre la parole.

« Euh… » Je commence en me léchant doucement les lèvres. « Je t’avoue que je sais pas trop quoi dire… J’suis vraiment heureux que tu sois de retour, hein ne pense pas autrement, mais… »

Je fronce les sourcils en cherchant mes mots, je ne sais même pas quoi lui dire en soit parce que si une partie de moi est vraiment heureuse qu’elle soit là… Je ne peux m’empêcher de penser au fait que si maman est au courant, ça risque de chauffer, et pas que pour elle.

« Tu ne penses pas que maman viendra et engueulera notre père ? Je veux dire… Je suis certain qu’elle arriverait à lui mettre ça sur le dos… »
©️ YOU_COMPLETE_MESS ♦️ 521 mots


Of course I’ll hurt you. Of course you’ll hurt me. Of course we will hurt each other. But this is the very condition of existence. To become spring, means accepting the risk of winter. To become presence, means accepting the risk of absence.
http://crimsonday.forumactif.com
Voir le profil de l'utilisateur Jellybean Jones
Modo ¤ 100% sugar

avatar

Âge : 13 ans
Genre : Féminin
Occupation : Collégienne
Quartier : Southside

Date d'inscription : 11/05/2018
Messages : 218
Points : 558
Avatar : Lola Flanery
Crédits : Avatar : Blondie / signa : 2981 12289 0 ♥

Ma Présa ¤ Mes liens & RPs
#Sam 4 Aoû - 0:18Message
Hello, it's me. I was wondering if after all these years you'd like to meetC'est incroyable d'être là et je suis aux anges ! Mon frère m'a tellement manqué, alors pouvoir lui parler de vive voix, le toucher, c'est un des plus beaux moments de ma vie ! Je suis un peu fatiguée par la longue route mais peu importe, maintenant que je suis là. Je me sens comme un bébé de retrouver Jughead et bien que je ne sache plus quoi dire au départ, je retrouve très vite mes esprits et me met à l'examiner de la tête aux pieds, jusqu'à observer qu'il porte un blouson identique à celui que notre père possédait depuis des années. Ce serpent était franchement classe même si ce groupe a dû en partie être la cause du départ de maman. Je suis fière de voir que mon frère suis les traces du grand FP Jones, super-papa de son état. Bon je ne sais pas vraiment dans quoi il s'est embarqué mais j'ai toujours voué une admiration sans bornes à mon père et ce peu importe ce qu'il pouvait faire.

« Ah ouais ? Il est pas content que tu fasses comme lui ? » je dis en ignorant tout de cet univers, de ses lois et de ses dangers. Moi je suis juste heureuse de voir que le cuir rend mon aîné aussi beau. Mais il est beau, il l'a toujours été et même de loin au téléphone sans le voir je lui disais qu'il l'était. Je souriais tendrement et le jauge encore une fois.
C'est là que j'ai fais tomber ma valise et c'est à ce moment que tout bascule. Mon sourire se fait un peu plus timide et je ne sais plus quoi dire pour ne pas me faire engueuler. Oui, j'ai peur de me faire engueuler parce que j'ai traversé la moitié du pays dans trois autocars différents avec seulement ma valise et mon baladeur. Je n'avais prévenu personne, menti et voler ma maman pour atteindre mon but. Elle ne serait pas très fière de moi et je me demande même ce que papa va me dire quand je vois la tête que fait Jug... Je le supplie de dire quelque chose et il hésite autant que moi.

« J'suis vraiment heureux que tu sois de retour, hein ne pense pas autrement, mais... »  MAIS QUOII ??? hurle mon cœur qui me martèle la poitrine alors que je me fais toute petite dans mes baskets. Je déteste les « mais » que les gens peuvent dire. C'est souvent un mot d'adulte pour te dire que t'as fait une connerie et ça finit jamais bien...
Et en effet, la phrase qui suit ne me plaît pas et pire encore, elle me fait peur ! Je n'avais eut qu'une seul objectif en tête et n'avais pas pensé aux conséquences pour mon père, Jug avait raison. J'aurais peut-être dû lui parler de mon projet à lui pour qu'il m'aide à faire ça bien et sans que maman ne se fâche contre papa... Les larmes me remonte aux yeux. « Je... J'ai pas pensé... » dis-je en baissant les yeux sur mes chaussures, croisant du regard mon énorme valise. « J'voulais seulement revenir à Riverdale avec vous, moi... » Mon cœur se fissure alors que je prends conscience de tout ce que j'ai accompli pour venir sur mes terres natales et envoyer paître ma mère. J'adore ma maman mais je n'en pouvais juste plus d'être aussi loin de chez moi. Mes copines ont toutes un papa et moi je suis obligé de leur dire qu'il est loin. Elles pensent toutes qu'il est en prison parce que c'est un criminel ou bien que je ment et que je n'ai pas de papa parce que j'en parle sans qu'on le voit jamais. J'passe pour une idiote et j'en ai marre. Ici, tout le monde me connaît, tout le monde sait ce qui s'est passé ce soir-là quand maman a quitté le mobile-home en me tirant par le bras malgré les pleurs.

« J'te promets que j'ai fais attention ! Si j'le dis à maman elle sera rassurée non ? J'pourrais l'appeler et lui dire que c'est ma faute !? Je.. j'veux pas qu'elle vienne me chercher... » couinais-je avec cette peur dans l'esprit. Je me jette au cou de mon frère comme pour qu'il empêche notre mère invisible de m'arracher à ses bras sur le champ. Je n'avais pas réfléchi et je m'étais sauvé. Maman le saurait bien trop tard puisqu'elle me pensait chez ma copine de classe la veille au soir et qu'elle allait juste m'attendre ce soir pour le dîner. Mon Dieu j'allais me faire tuer !
©️ 2981 12289 0



There is nothing like family
even a dysfunctional one
Voir le profil de l'utilisateur Jughead Jones
Admin ♔ Tête de cruche

avatar

Âge : 17 ans
Genre : Masculin
Occupation : étudiant à Southside High
Quartier : Southside

Date d'inscription : 08/05/2018
Messages : 247
Points : 1320
Avatar : Cole Sprouse
Multicomptes : Reggie
Crédits : Justayne & 2981 12289 0 ♥





#Mar 28 Aoû - 3:26Message
Hello, it's me. I was wondering if after all these years you'd like to meetForsythe & ForsythiaJe souris doucement quand je l’entends parler, je caresse doucement ses cheveux avant de secouer doucement la tête quand elle me pose sa question.

« Non… Pas vraiment… » Je fais en grimaçant doucement. « Mais c’est des histoire pour les grands. »

J’ajoute ma deuxième phrase comme si c’était pour plaisanter, mais c’est la vérité, dans le fond. Je sais très bien que Jellybean n’a plus huit ans, mais ce n’est pas pour autant non plus qu’elle est une adulte et que je devrais lui parler des affaires du gang. Elle devrait rester encore innocente et loin de ça le plus longtemps possible, de préférence.

Finalement, je lui fais comprendre les conséquences de ses actes et je ne peux m’empêcher de grimacer quand je vois la vois à nouveau au bords des larmes. Je viens doucement caresser ses joues en la regardant, je lui fais un petit sourire, j’espère quand même que ça pourra la rassurer un minimum. Mon but n’était vraiment pas de la rendre triste, juste de lui faire comprendre qu’à chaque action, il y a des répercussions. Que ce soit sur le moment ou sur le long terme. C’est bien connu, non ? M’enfin, c’est pas bien grave.

«Et, pleure pas, d’accord ? Je comprends. » Je la serre doucement contre moi, une main à l’arrière de sa tête pour la mettre près de moi. « Je suis aussi heureux que tu sois ici. Et papa sera ravi. »

Je veux quand même pas la déprimer, alors je lui dis ça. Puis, c’est vrai, de toute manière. Je suis heureux de la voir et je sais que notre père sera tout aussi content. Alors du coup… C’est bon pour tout le monde, non ?

« Non, t’en fais pas pour tout ça, okay ? » Je dis en la serrant bien contre moi, je la câline, je lui montre que je suis là. « Je vais m’en occuper. Je lui passerais un coup de fil et tout va bien se passer, promis.»
©️ YOU_COMPLETE_MESS ♦️ 345 mots


Of course I’ll hurt you. Of course you’ll hurt me. Of course we will hurt each other. But this is the very condition of existence. To become spring, means accepting the risk of winter. To become presence, means accepting the risk of absence.
http://crimsonday.forumactif.com
Voir le profil de l'utilisateur Jellybean Jones
Modo ¤ 100% sugar

avatar

Âge : 13 ans
Genre : Féminin
Occupation : Collégienne
Quartier : Southside

Date d'inscription : 11/05/2018
Messages : 218
Points : 558
Avatar : Lola Flanery
Crédits : Avatar : Blondie / signa : 2981 12289 0 ♥

Ma Présa ¤ Mes liens & RPs
#Jeu 13 Sep - 21:38Message
Hello, it's me. I was wondering if after all these years you'd like to meetDes histoires de grands... Vous voyez ! J'ai bien raison, on me prend pour un bébé ! Je ne suis pas assez grande pour voyager seule, ni pour comprendre pourquoi papa n'est pas content que Jughead soit devenu un serpent alors que papa il l'est depuis longtemps et qu'il avait l'air de bien aimer en être un. Bon... C'est vrai que je ne connais absolument rien de ce que sont les serpents comme club et que je suis très loin de me douter de la vérité, mais tout de même, je fais la moue lorsque mon frère me parle de ces « histoires de grands », juste pour le principe. J'arriverais pas à lui faire intégrer le fait que j'ai treize ans et que je deviens une femme. Hey ! J'ai mes règles depuis deux mois quand même !

Malgré mon désir d'être plus mature, je ne peux retenir mes larmes quand mon aîné me parle de ma bêtise d'être parti de chez maman comme ça, seule dans un bus plein d'étrangers, avec aucune note pour maman qui allait s'inquiéter et appeler en hurlant sur son ex-mari pour lui faire comprendre que ça ne se faisait pas de kidnapper une enfant alors qu'il n'a rien fait. Ma réflexion s'était arrêté au moment où j'avais décidé de rassembler de l'argent pour rentrer à Riverdale, cette envie presque vitale prenant le dessus sur tout le reste. Ça me faisait bizarre mais quand les bras de Jughead se refermèrent sur moi, je me sentais mieux. Mes larmes coulaient quand même, mais le fait qu'il me serre aussi fort contre son cœur me rassurait. Il n'était pas vraiment fâché et comprenait pourquoi j'avais agit ainsi. Ma famille me manquait depuis que j'avais pris conscience du fait que Toledo serait notre maison pour de bon. Ma mère n'avait aucun désir de rentrer malgré le fait que tout soit ici. Riverdale est mon élément, j'y avais quelques repères et des amis, sans oublier mon père que j'aimais à la folie et qui était malheureux depuis notre départ.
Tout était compliqué lorsque j'étais petite. Papa avait des problèmes et maman n'a plus voulu subir. Partir lui semblait la meilleure chose mais Toledo était vraiment trop loin ! Surtout quand on prend le bus... J'espérais sincèrement que mon père serait d'aussi bonne humeur que Jug et ne me remette pas dans un autocar, retour à l'envoyeur. « J'espère que papa sera du même avis que toi, oui. » dis-je, la voix étouffée par le fait d'avoir le visage enfoui dans le torse de mon frère.

Mes sanglots se calmaient alors que je réfléchissais à une solution pour éviter à FP de se faire enguirlander par maman. Ma proposition, je l'exprimais à mon frère en détachant légèrement la tête de lui, sans pour autant vouloir m'éloigner. J'adore ses câlins ! C'est dingue, c'est comme ceux de mon enfance, il n'a pas changé, la force de son amour est palpable et je me sens vraiment comme à la maison. Comme si je n'étais jamais parti. Je prenais sur moi le fait d'appeler notre mère moi-même pour la rassurer et surtout lui dire que personne ne m'avait kidnappé, que j'étais la seule responsable et j'insisterais bien sur le fait que ni FP ni Jughead n'était au courant de mon plan !
Mais en bon aîné qu'il était, le beau Serpent me dit de ne pas m'en faire pour ça, qu'il se chargerait de maman. Je rougis, prise par la honte et le soulagement. « Tu es le meilleur grand frère de l'univers. Tu l'sais ça !? » fis-je doucement en me serrant à nouveau contre lui. « Merci Jug. Je resterais à côté de toi au cas où elle cris, pour pas te laisser te faire disputer alors que c'est ma faute. » J'insistais sur le fait de me trouver présente, parce qu'à deux on est plus fort.
Mon estomac se mit à grogner soudain, dans le plus grand silence de notre étreinte. Oups ! C'est vrai qu'il était midi et que j'avais pis le bus tôt, mes gâteaux terminés depuis le petit déjeuner. Je relève les yeux vers mon frère. « C'est mon ventre. Pardon... J'ai oublié de prendre un sandwich, on aurait dû arriver plus tôt... T'as mangé toi ? »
©️ 2981 12289 0



There is nothing like family
even a dysfunctional one
Voir le profil de l'utilisateur Jughead Jones
Admin ♔ Tête de cruche

avatar

Âge : 17 ans
Genre : Masculin
Occupation : étudiant à Southside High
Quartier : Southside

Date d'inscription : 08/05/2018
Messages : 247
Points : 1320
Avatar : Cole Sprouse
Multicomptes : Reggie
Crédits : Justayne & 2981 12289 0 ♥





#Sam 10 Nov - 14:30Message
Hello, it's me. I was wondering if after all these years you'd like to meetForsythe & ForsythiaJe caline ma petite soeur, j’essaie de la réconforter. Même si je suis celui qui lui ait fait comprendre qu’elle a fait une bêtise, ce n’est pas pour autant que je vais la laisser pleurer sans même tenter de la réconforter. Je serais quand même un grand frère merdique, non ? En tout cas, à mon avis je le serais.

« J’en doute pas une seule seconde. » Je souris doucement. « Tu lui manque beaucoup. »

Même s’il ne l’a pas forcément plus montré que ça, je le sais. Ce n’est pas que le départ de notre mère qui l’a poussé à boire et tout ça. Et je culpabilise un peu quand je me dis que mon départ n’a pas vraiment aidé à ce qu’il aille mieux, c’est clair. M’enfn, je ne pense pas que ce soit le moment de penser à ça, si ? J’en sais trop rien. Est-ce que c’est une mauvaise chose si j’essaie de ne pas penser aux choses qui font du mal ? Probablement. Je ne suis sûrement pas la personne la plus mature au monde, du coup. Tant pis. Finalement, elle se calme un peu et arrête de pleurer. Je continue de la serrer contre moi, je la regarde quand elle parle, je ris un peu.

« J’espère bien l’être, je vais me faire allumer par maman. » Je plaisante un peu.

De toute façon, maman n’est pas vraiment du genre à m’engueuler, plutôt à me laisser sur le côté, on dirait. Comme quand je voulais venir chez elle quand notre père s’est fait arrêté et qu’elle m’a mis un stop. On comprends tout de suite qui est l’enfant favori. J’avoue que… Tout ça m’a tout de même fait un petit peu mal. Je ne sais pas comment je réagirais si elle finissait par débarquer pour tenter de chercher Jellybean. Je tenterais probablement de lui rentrer dedans. Malheureusement. Sweet Pea doit avoir une mauvaise influence sur moi.

« Mais non, t’en fais pas. Je préfère justement que t’entende pas si elle m’engueule ou non. » Je ris un peu. « Surtout si je dois crier aussi… »

Puis finalement, c’est son ventre qui se décide à faire du bruit, à marquer sa présence. Du coup, je ris un peu en caressant ses cheveux, je me décolle lentement. Ouais, c’est bien une Jones, on ne peut pas dire le contraire. Ou du moins, c’est bien ma digne petite soeur.

« Non, j’ai pas encore mangé. Tu veux aller prendre un truc chez Pop’s ? »
©️ YOU_COMPLETE_MESS ♔ 429 mots ♔ The day - Porno graffitti


Of course I’ll hurt you. Of course you’ll hurt me. Of course we will hurt each other. But this is the very condition of existence. To become spring, means accepting the risk of winter. To become presence, means accepting the risk of absence.
http://crimsonday.forumactif.com
Voir le profil de l'utilisateur Jellybean Jones
Modo ¤ 100% sugar

avatar

Âge : 13 ans
Genre : Féminin
Occupation : Collégienne
Quartier : Southside

Date d'inscription : 11/05/2018
Messages : 218
Points : 558
Avatar : Lola Flanery
Crédits : Avatar : Blondie / signa : 2981 12289 0 ♥

Ma Présa ¤ Mes liens & RPs
#Dim 11 Nov - 1:37Message
Hello, it's me. I was wondering if after all these years you'd like to meetÇa me fait chaud au cœur d'entendre mon frère me dire que ma présence à manqué à mon père. Je n'ai pas pu être présente pour lui quand maman à décider de l'abandonner alors qu'il avait besoin de nous, de notre soutien. Quand j'ai grandi et que j'ai compris le pourquoi du comment, je m'en suis voulu de ne pas avoir été en âge de prendre position comme Jug l'avait fait. Mais j'en voulais encore plus à ma mère et si aujourd'hui j'ai fait une fugue, c'est bien pour lui signifier cela. Je l'aime, oui, mais elle m'a privé de mon papa, de mon frère, de ma vie avec tous mes amis. Je ne me suis jamais senti à ma place à Toledo, comme si quelque chose clochait. J'ai grandit en suivant les traces de mon aîné, cherchant à lui ressembler tout en étant aussi loin de lui. Aujourd'hui, c'est plutôt réussi je pense et bien que j'ai ma propre personnalité, j'ai à cœur de cultiver un peu nos points communs. C'est pour ça que j'porte toujours le bonnet qu'il m'a donné comme un héritage et que j'écoute les mêmes musiques que lui. C'est comme une vieille tradition en fait, ou j'sais pas quoi !

Il a du courage mon frère et j'avoue que je n'aimerais pas être celle qui parlerait à maman... Quand on y pense, elle faisait un peu flipper ma mère ! Je grimace en entendant mon frère dire qu'il va se faire allumer, mais son léger sourire me rassure et me laisse entendre qu'il est prêt à faire le nécessaire. Je me colle un peu plus à lui alors et je lui dis que je serais à ses côtés lorsqu'il passerait l'appel, pour ne pas le laisser se faire agresser. Je devais être quand même forte et assumer mes conneries. J'avais pris sur moi le fait de prendre un autobus toute seule et de rassembler de l'argent pour me payer le voyage par tous les moyens... Oh... Si elle apprenait comment j'avais fait, elle me tuerait... « T'es sûr ? » je lui demande avant qu'il me dise qu'il risque de crier lui aussi. « Ah... J'me boucherais les oreilles alors. » lançais-je sur le même ton que lui, un léger sourire sur le visage.

Mon estomac se met à grogner violemment pour bien me rappeler que je n'avais pas pris de casse-croûte pour le trajet... Mes pains au chocolat et ma brique de jus de raisin n'ont pas suffi à calmer ma faim, surtout que le bus avait eut du retard. Nous aurions dû arriver au moins une bonne demi-heure avant, donc s'pas totalement ma faute... Jughead n'a pas déjeuné non plus et me propose d'aller chez Pop's. Ce nom faisait écho à un souvenir lointain, à des soirées en famille, mais c'était flou en fait... « Ça existe encore ? Oh oui j'ai envie d'y aller !! » Mon enthousiasme débordait de nouveau, bon bien moindre comparé au fait de retrouver mon frère, mais quand même, je mourrais de faim – sans exagérer non, non. Limite si je trépignais pas le temps d'attendre que Jughead récupère ses affaires pour qu'on parte. « Il est vachement grand ton lycée ! J'me suis perdu deux fois pour arrivé là. » lui confiais-je en me collant de nouveau à lui pour rejoindre la sortie, ma grosse valise nous accompagnant. J'pouvais pas m'empêcher de rester près de lui, comme si j'avais peur qu'il s'enfui ou j'sais pas... J'me fiche de croiser des gens ou pas, j'suis avec mon frère et on va passer un petit moment ensemble avant qu'il aille en cours.
©️ 2981 12289 0



There is nothing like family
even a dysfunctional one
Contenu sponsorisé

#Message
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» WANDERING SOULS ★ humanity is endangered.
» Been wondering if you'd like to meet - ft. les copains
» President Clinton on Meet the Press today
» Ahem.. Please to meet you ?.
» Meet Up - 27 février BD Cosmos à Laval
Hello, it's me. I was wondering if after all these years you'd like to meet ¤ ft. Jughead
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Design par 2981 12289 0 | Codages par 2981 12289 0 et YOU_COMPLETE_MESS